Qu’est-ce qu’un mini lifting visage sans chirurgie ?

Qu’est-ce qu’un mini lifting visage sans chirurgie ?

Les chirurgiens plasticiens pratiquent le mini lifting visage et cou non chirurgical depuis des années. Alors que les procédures non chirurgicales deviennent de plus en plus sûres et efficaces, de plus en plus d’hommes et de femmes en prennent conscience. La Société Américaine des Chirurgiens Plasticiens signale qu’en 2017, près de 16 millions de procédures peu invasives ont été pratiquées aux États-Unis.

 

En quoi consiste le mini lifting sans chirurgie ?

Un mini lifting visage non chirurgical est une combinaison de procédures peu invasives et non chirurgicales, conçues pour rajeunir et rafraîchir l’apparence. Comparées à un lifting chirurgical, ces techniques ne nécessitent pas de grandes incisions, une anesthésie générale ou une hospitalisation. Les traitements non invasifs permettent aux patients d’entrer et de sortir du cabinet du médecin rapidement, avec peu d’inconfort post-opératoire et une reprise presque immédiate de l’activité quotidienne. Quant aux résultats anti-âge d’un lifting non chirurgical, il sont presque aussi significatifs que le lifting chirurgical.

Les composants communs d’un lifting non chirurgical incluent :

  • Les Dermal fillers, produits de comblement dermiques comme l’acide hyaluronique
  • Le botox
  • Les injections de graisse
  • Les traitements sans aiguille comme les peelings chimiques et les traitements au laser et aux ultrasons

 

Avantages et inconvénients des procédures de mini lifting visage sans chirurgie

 

Avantages :

  • Procédures rapides
  • Peu d’inconfort post-opératoire
  • Pas d’anesthésie générale
  • Économiques
  • Permettent d’essayer temporairement un nouveau look

 

Inconvénients :

  • Résultats modérés, moins spectaculaires que le lifting chirurgical
  • Les traitements doivent être répétés
  • Les coûts peuvent s’additionner au fil des mois

 

Comment entretenir le résultat un mini lifting non chirurgical ?

Les traitements non invasifs doivent être répétés tous les quelques mois pour maintenir des résultats optimaux. Plus le patient s’efforce de maintenir ces traitements non chirurgicaux au fil du temps, moins il pourra en avoir besoin. En effet, après une séance de Botox, la peau et les muscles étant relâchés, les rides d’expression ne s’aggravent pas, ce qui signifie que moins de produit peut donner des résultats similaires à l’avenir. De plus, l’acide hyaluronique dans les charges dermiques augmentera la production de collagène du corps, créant une couche d’échafaudage solide sous la peau. Les rides ne sont pas aussi profondes et moins de seringues de charge seront nécessaires par la suite.

Peu importe le traitement, le processus de vieillissement se poursuivra et si les techniques non invasives ne peuvent plus atteindre les résultats souhaités, une intervention de chirurgie esthétique du visage peut être envisagée.