fbpx

Comment nettoyer son nez après une opération ?

Comment nettoyer son nez après une opération ?

Le corps humain est, dans la plupart des cas, capable de fournir l’effort nécessaire pour s’auto-nettoyer. Il se débarrasse ainsi des substances nuisibles ou inutiles.

Après une opération septoplastie nasale par exemple, le nez guérit et récupère naturellement tout en éliminant les mucosités et les débris du nez.

Toutefois, après cette intervention, vous recevez de la part de votre médecin des instructions de nettoyage spécifiques afin que vous puissiez nettoyer votre nez sans perturber le tissu cicatrisant et éviter par conséquent de ralentir le processus de guérison.

 

Recommandations pour nettoyer le nez après une opération cloison nasale déviée

Les médecins recommandent le protocole de nettoyage nasal suivant dès le lendemain de l’opération du nez :

 

Nettoyage au peroxyde d’hydrogène

Le peroxyde d’hydrogène est une substance antiseptique couramment utilisée pour nettoyer les tissus corporels. Il détruit effectivement la plupart des organismes pathogènes courants. Le peroxyde d’hydrogène se vend aussi en pharmacie sous forme de :

  • – Dioxyde de dihydrogène
  • – Dioxyde d’hydrogène
  • – Oxydol
  • – Solution de peroxyde à des concentrations d’environ 3%
  • – Oxyde d’hydrogène

Vous insérez doucement un coton-tige propre imbibé de peroxyde d’hydrogène dans votre narine pour éliminer le sang et les muqueuses séchées. Cependant, évitez d’utiliser le coton-tige si un plâtre ou une attelle sont placés sur votre nez. En effet l’usage du coton-tige peut modifier la forme du nez en disloquant davantage le matériau dans les narines. Assurez-vous d’utiliser un miroir lorsque vous effectuez cette étape afin de voir où vous dirigez le coton-tige et éviter les accidents.

 

Application d’une crème antibiotique

La pommade antibiotique est généralement utilisée pour :

  • – Adoucir les caillots sanguins ou le sang durci
  • – Prévenir l’infection

Vous pouvez utiliser un coton-tige pour répandre généreusement la pommade à l’intérieur des narines chaque fois que vous vous nettoyez le nez avec du peroxyde d’hydrogène, deux fois par jour, matin et soir.

 

 

Irrigation nasale avec une solution saline normale

Il est possible de se laver le nez avec une solution saline dès le lendemain de l’opération du nez. L’utilisation d’un vaporisateur salin permet de :

  • – Irriguer le passage nasal et le garder humide
  • – Soulager la congestion nasale

Les médecins recommandent d’utiliser 2 giclées par narine, 4 fois par jour.

 

Suppression des caillots

Immédiatement après la chirurgie, votre nez peut être obstrué par des caillots sanguins ou un mucus durci entraînant un blocage des voies respiratoires. Le blocage entraîne une respiration laborieuse et l’activation de la respiration orale. Il faut éviter de retirer les caillots en se mouchant ou de le retirer manuellement en insérant un doigt ou un coton-tige. Au lieu de cela, il est préférable d’utiliser une solution saline pour aider à le desserrer, ce qui gardera également la doublure nasale humide.

Une semaine à 10 jours après votre chirurgie du nez, le chirurgien retirera votre attelle ou plâtre, ainsi que la plupart des sutures, ce qui vous permettra de vous laver plus facilement le visage, y compris le nez.